D’un rêve d’étudier le droit jusqu’à devenir l’une des ingénieures les plus talentueuses et les plus performantes dans les domaines de l’instrumentation et de la conception analytiques, de la détection de gaz et de la surveillance des émissions; Avec plus de 25 ans d’expérience, veuillez rencontrer Donna Dvorsky notre représentante technique qui va partager avec nous son point de vue sur notre domaine et l’avenir de l’instrumentation analytique.

 

 

Q. Peux-tu nous parler de toi ? Pourquoi tu as choisi d’étudier l’ingénierie ?

En fait, je m’intéressais au droit, mais ma mère, qui était secrétaire juridique, m’a dit que ce serait difficile en tant qu’une femme ; alors j’ai décidé d’étudier l’ingénierie à la place.

Q. À quels types de défis vos clients sont-ils confrontés et comment Novatech aide-t-il à relever ces défis ?

Le plus grand défi pour mes clients est d’optimiser leur processus. Avec l’aide de Novatech et de notre groupe d’ingénierie, nous avons développé des solutions analytiques intéressantes pour des défis très particuliers. Entre autres nous avons conçu et développé plusieurs systèmes de traitement d’échantillon uniques dont un utilisant l’eau comme médium de nettoyage, ce qui nécessite très peu d’intervention et d’entretien de la part du client.

Q. Du point de vue d’une Représentante Technique, quelle technologie unique Novatech possède-t-elle dans la mesure analytique ?

Nous avons une multitude de techniques pour les applications de nos clients, mais à mon avis, l’une de nos meilleures solutions implique la diode laser accordable (TDLAS) de NEO. Cette technique élimine l’exigence d’échantillonnage traditionnelle et les défis associés à cela. La majorité de nos solutions NEO, une fois validées sur l’application spécifique, peuvent souvent être installées in situ. C’est toujours un choix préféré par nos clients, si possible.

Q. Quelle est la différence dans l’automatisation des processus aujourd’hui par rapport à tes débuts dans le domaine ?

Aujourd’hui, nous pouvons proposer des solutions qui n’étaient normalement effectuées que dans un environnement de laboratoire, et qui sont désormais effectuées en ligne, directement et rapidement. Cette évolution permet de procéder en temps réel aux ajustements nécessaires. A mes débuts ces informations pouvaient prendre plusieurs heures, voire plusieurs jours, pour être obtenues et revenir aux opérateurs de processus, ce qui rendait le contrôle ardu et difficile.

Q. Qu’est-ce qui donne à Novatech un avantage sur leurs concurrents ?

La force de Novatech réside dans notre capacité à fournir une solution complète et pas simplement un produit. Nous prenons le temps de comprendre les besoins de nos clients et travaillons en étroite collaboration avec eux pour trouver l’approche la plus appropriée à leurs besoins techniques et financiers. Nos 34 années d’expertise nous permet d’attirer et de créer des partenariats exclusifs avec de nombreux manufacturiers de renommées mondiale.

Q. D’après votre expérience, qu’est ce qui préoccupe vos clients le plus ?

Nos clients veulent savoir que nous avons les ressources et les connaissances pour soutenir à long terme nos produits et solutions. Nous avons une équipe de techniciens de service hautement spécialisés. Novatech ne lésine pas sur la formation de ses techniciens et investie beaucoup dans ce domaine. Notre réputation est capitale – nous ne pouvons pas nous permettre de laisser tomber nos clients.

Q. Pendant ce temps unique où presque tout le monde travaille à domicile et de nombreux sites sont même fermés, comment gardez-vous le contact avec vos clients ?

L’opportunité qui se présente en ces temps difficiles est notre capacité à organiser des sessions de formation avec nos clients. Cela permet une conversation plus “individuelle” avec nos clients et nous permet de travailler sur une base plus consultative.

Q. Comment voyez-vous l’avenir de l’Instrumentation Analytique après la crise COVID-19?

Je suis de nature optimiste. Les industriels vont continuer à investir dans l’amélioration de leurs procédés, dans la sécurité de leurs gens et de leurs opérations, et sur leurs empruntes environnementales pour les générations futures. Cette crise risque d’avoir un impact sur nos comportements en tant que sociétés et je pense que le monde industriel va s’y adapter et que ça impliquera plus de données, donc plus de capacité à mesurer.  

Q. Qu’est-ce qui vous motive le plus chaque jour ?

Ce qui me motive le plus et de pouvoir aider mes clients à résoudre des problématiques complexes avec nos solutions analytiques. C’est très satisfaisant de savoir que ce qu’on a fourni à un client répond à ses besoins et dure dans le temps. La satisfaction d’un client est une belle source de motivation.